Actualités de la MLPH

Aidez-nous à mettre en place la PCH parentalité

La CNSA réalise une enquête sur la mise en place de l’aide à la parentalité dans le cadre de la prestation de compensation du handicap.

Nouveauté: la PCH Parentalité

Ce qu'il faut savoir, les informations ici

Votre avis est important!

Pour améliorer la qualité de service de la MLPH, vous pouvez répondre au questionnaire de satisfaction sur le site : www.mamdph-monavis.fr

illustrationMSU-1200x1200-V1

Pour télécharger le dossier de demande

et connaître le déroulement de la procédure, suivre le lien

Formulaire de demande MLPH

Nouveauté : la Carte Mobilité Inclusion

Ce qu'il faut savoir...les informations ici

Evénements dans les Landes

Lutter contre l'exclusion numérique liée à l'âge

Pour vous aider, la CNSA publie un guide pour réussir la prise en main de sa tablette tactile.

Le Pass'Sport élargi aux bénéficiaires de l'AAH de 16 à 30 ans

Le Pass'Sport est une nouvelle aide de 50 euros par bénéficiaires pour s'inscrire dans un club sportif.

La Boussole des jeunes, le nouveau service numérique pour le recours au droit des jeunes !

La boussole des jeunes arrive dans les Landes sur le territoire de la MACS, et bientôt partout dans le département.

Challenge sportif "Imagine et danse"

la deuxième édition voit ses inscriptions ouvertes jusqu'au 1er février 2022.



La retraite anticipée

Conditions pour bénéficier de la retraite anticipée pour les assurés handicapés :

-          avoir au moins 55 ans ;

 

-          réunir, selon l’âge de l’assuré, les durées d’assurance et de cotisations exigées ;

 

-          justifier durant la totalité de la période d’assurance exigée :

    •  d’un taux d’incapacité permanente au moins égal à 50 %
    • ou d’un handicap de niveau comparable
    •  et /ou justifier de la qualité de travailleur handicapé pour les périodes se situant avant le 1er janvier 2016.

Si vous justifiez des durées d'assurance requise pour demander la retraite anticipée mais que vous ne pouvez attester de la RQTH sur la totalité de ces durées, il vous est possible de saisir une nouvelle instance afin qu'elle détermine si  un taux d'incapacité supérieur à 50% aurait pu vous être attribué sur les périodes manquantes.

-         « L’assuré qui justifie des durées d’assurance sans pouvoir attester, sur une fraction de ces durées, de la reconnaissance administrative de l’incapacité et qui est atteint d’une incapacité permanente d’au moins 80 % au moment de la demande de liquidation de sa pension peut obtenir, sur sa demande, l’examen de sa situation par une commission placée auprès de la Caisse nationale d’assurance vieillesse des travailleurs salariés. Cette commission est saisie par la caisse ou le service chargé de la liquidation de la pension de retraite.

L’examen de la situation est fondé sur un dossier à caractère médical transmis par l’assuré permettant d’établir l’ampleur de l’incapacité, de la déficience ou du désavantage pour les périodes considérées. L’avis motivé de la commission est notifié à l’organisme débiteur de la pension, auquel il s’impose. »

Pour pouvoir solliciter l'intervention de cette commission:

  • vous devez justifiez d'un taux d'incapacité d'au moins 80% au moment de la demande de liquidation de votre pension retraite. 

Si vous n'avez pas de taux d'incapacité déterminé à la date de votre demande de liquidation de votre pension retraite, vous pouvez saisir la MLPH afin que ce taux puisse être déterminé. Vous devez accompagner votre demande d'un certificat médical récent.

  • si vous disposez d'un taux d'incapacité d"au moins 80% attribué par votre MDPH, vous pouvez vous rapprocher du service de la liquidation de votre pension retraite afin qu'il saisisse cette commission.

Lorsque vous constituez votre dossier retraite, n'oubliez pas de transmettre à votre caisse de retraite toute copie de notification de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé et toute copie de notification où un taux d'incapacité supérieur à 50% vous a été attribué. Elles vaudront attestation de droits.

Page prcdente